Plur'ielles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Plur'ielles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du vrai contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ? Vous êtes au bon endroit !

Plur'ielles (ex "Le Monde est Lesbien") compte plus de 2300 membres, près de 300 000 messages échangés et plus de 100 posts publics par jour. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Partagez
Aller en bas
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty République ou monarchie ?

le Jeu 7 Mar - 14:09
Bon comme on peut aborder tous les sujets ici, c'est super Smile

Alors quel est le meilleur régime politique pour vous ?
Sechmet
Modératrice
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Age : 25
Genre : Cis
Messages : 806
Date d'inscription : 07/09/2011
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Jeu 7 Mar - 23:30
... aha puisque que c'est toi qui lance le sujet, quel est le meilleur régime politique pour toi ? Smile

_________________
Signature.
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Ven 8 Mar - 0:28
la monarchie !
Sechmet
Modératrice
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Age : 25
Genre : Cis
Messages : 806
Date d'inscription : 07/09/2011
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Ven 8 Mar - 12:51
Et pourquoi cela ? Smile Et d'ailleurs quel type de monarchie ? Absolue ? Constitutionnelle ?
Tu as des arguments en faveur, qui serait apte à gouverner seul(e) la France selon toi (mis à part moi, bien sûr) ?

_________________
Signature.
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Sam 9 Mar - 3:22
monarchie absolue de droit divin, la vraie quoi Wink

Ce serait Louis XX.

République ou monarchie ? Arton242
avatar
Age : 33
Messages : 107
Date d'inscription : 25/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Sam 9 Mar - 19:19
Monarchie...la république est une illusion il suffit d'observer ce qui se passe...
Sechmet
Modératrice
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Age : 25
Genre : Cis
Messages : 806
Date d'inscription : 07/09/2011
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Sam 9 Mar - 21:33
Et pourquoi la monarchie serait-elle un meilleur régime que la démocratie ? X)
Qu'est ce qui pose problème avec cette dernière ?
Et qui est ce Louis XX ? Il serait choisi comment ? C'est le beau gosse sur ta signature, Anne-Cha ? ^^

_________________
Signature.
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Mar 12 Mar - 17:29
oui c'est lui Wink

la démocratie repose sur l'idée que la moyenne des opinions donne forcément la bonne opinion, or c'est faux, souvent l'opinion majoritaire c'est l'opinion démagogique. Et c'est absurde qu'un jeune de 18 ans ait le même pouvoir de décision qu'un expert en économie via le vote.
LNus
Localisation : dins ch'Nord! :)
Age : 31
Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Mar 12 Mar - 22:00
Mdr

Hum... et ce... monsieur, il a été choisi par Dieu bien sûr? Vieillard

Et donc tu es pour le retour des privilèges, du clergé, du tiers-état et toutes ces choses-là? (pardonne-moi si je mélange tout! Les cours d'histoire de primaire sont loin! Lancée de tomate )
Lord
Administratrice
Localisation : Belgique
Age : 30
Genre : Extraterrestre
Messages : 1450
Date d'inscription : 05/09/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.plur-ielles.com

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Mer 13 Mar - 0:30
Bonjour Anne-Charlotte,

J'ai eu vent de ton sujet et de ses échanges par la belle et talentueuse Manen, tandis que je rentrais de ma longue journée de labeur et de lutte dans le monde.
Et en voilà une thématique qu'elle est intéressante...

Déjà, la première chose que je relève est ton goût prononcé pour un certain Louis XX, ce bel homme semblant si glorieux, qui n'est autre, au passage, que Louis de Bourbon, fils, d'une part, d'Alphonse de Bourbon qui n'est lui-même... autre que le fils d'Alphonse XIII, dernier roi d'Espagne sous lequel le Royaume a perdu pratiquement toutes ses possessions d'outre-mer, qui s'est encouru pour sa vie hors de son Royaume tandis que la République fut proclamée, laissant une péninsule ibérique troublée et au bord du précipice (la guerre civile qui fera des centaines de milliers de morts, qui noiera le pays dans le sang de ses enfants), et se réfugiera en France, où, perçu par l'élite gouvernante de l'Hexagone comme un pestiféré, on lui dit de bien se tenir à au moins 60 km de Paris, avant de pactiser avec les fascistes dans le but de revenir en grâce et qui finiront par se moquer de lui; et, d'autre part, fils également de Carmen Franco (ou, plus complètement, Maria del Carmen Franco y Polo)... qui n'est-elle, autre que la fille unique de Francisco Franco, El Caudillo, chef suprême de l’État Franquiste, dictateur nationaliste et fasciste qui mena des centaines de milliers d'espagnol.e.s au cachot et à la mort, por la Gracia de Dios... Un homme qu'on voudrait, naturellement, tous à la tête de la France et par ailleurs, un sacré bon Français ! On passera, par ailleurs, sur les positions francamente homophobes de ton champion de sang-mêlé (en terme de rang social, les Franco étant, originairement, de petits bourgeois).

Ensuite, tu nous parles de monarchie de droit divin. "A l'ancienne" Smile. Un système qui par la nature de la source du pouvoir, ne peut se concevoir sans la suprématie du religieux dans l'ordonnancement des choses de la société et du monde et sa domination pratique dans la décision politique. Une proposition tout à fait pertinente en 2019, année, au passage, de la condamnation du cardinal Barbarie euh (!) Barbarin par le tribunal correctionnel de Lyon (ville clé de l'archidiocèse qu'il dirige, ha-ha) pour avoir dissimulé des abus sexuels sur mineurs. "Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants", comme il disait en Manif pour Tous. A d'autres.
La monarchie de droit divin, celle-là même, donc, qui se veut exister pour donner accès au Roi à l'absolutisme, un pouvoir qui ne tiendrait alors même plus au plus naturel et élémentaire contrat social, qui ne répondrait plus de rien, au risque et péril d'une nation toute entière (réduite, par ailleurs et pour l'essentiel à un état tiers) pour toute la durée de son existence et qu'importe que la population crie ses besoins. Tandis que la France suffoque de la Macronie, on installerait l'asphyxie pour son bien. Aussi sensé qu'un porc avec un tablier.

Enfin, cette phrase qui fait mal au cerveau, sans doute sortie tout droit de la bouche de Papi Pierre-Louis-Edouard que tu nous a sorties, à savoir :

Anne-Charlotte a écrit:la démocratie repose sur l'idée que la moyenne des opinions donne forcément la bonne opinion, or c'est faux, souvent l'opinion majoritaire c'est l'opinion démagogique. Et c'est absurde qu'un jeune de 18 ans ait le même pouvoir de décision qu'un expert en économie via le vote.

Anne-Charlotte. La démocratie ne repose ni sur l'idée d'une moyenne, ni sur l'ambition d'une bonne opinion. La démocratie n'a pas non plus pour prétention d'être le modèle qui protègera, à coup sûr, le peuple de lui-même ou des stratégies qu'une minorité mal-intentionnée formera pour s'emparer du pouvoir et lui imposer ses lubies. Elle est si belle et si fragile que lorsqu'on l'abuse, elle n'espère rien d'autre qu'on la défende pour être sauvée.

La démocratie repose en réalité sur l'idée d'une majorité et sur une orientation politique, un idéal social et sociétal et sur un programme pour y parvenir. La démocratie, particulièrement au sens du suffrage universel (car ce mode traduit pleinement la souveraineté de la population sur le choix de l'inclinaison que prendra l’État dans les décisions qu'il aura à prendre) est la promesse d'une voix au chapitre de l'Avenir, donnée à chaque acteur et actrice d'un pays, d'une région, d'une province, d'une commune ou même d'un club de Bridge du 3e étage d'une maison de retraite car chacun y contribue. C'est la promesse que tous et chacun.e puisse faire remonter sa volonté, son choix, pour la destinée de ce qu'il/elle habite, de ce qu'il/elle façonne par son passage, de ce à quoi il/elle appartient. C'est pour cela qu'un jeune de 18 ans a autant de légitimité qu'un expert en économie : c'est un citoyen et ce pays est autant le sien que celui de cet expert, qui n'a pas forcément de bonnes et de meilleurs idées. Par ailleurs, si la technocratie et le suffrage capacitaire ont été délaissé ou dépassé, c'est précisément car ils n'ont donné ni meilleurs résultats, ni justice.

Qu'auras-tu à répondre à tout cela...?

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Mer 13 Mar - 3:09
LNus a écrit:Mdr

Hum... et ce... monsieur, il a été choisi par Dieu bien sûr? Vieillard

En fait c'est le descendant direct des rois de France.

LNus a écrit:Et donc tu es pour le retour des privilèges,  du clergé, du tiers-état et toutes ces choses-là? (pardonne-moi si je mélange tout! Les cours d'histoire de primaire sont loin! Lancée de tomate  )

Pas de souci Wink
Tu sais les privilèges ça a toujours existé, aujourd'hui plus que jamais.
Les trois ordres correspondent aux trois fonctions essentielles nécessaires à une société : ceux qui prient, ceux qui nourrissent et ceux qui combattent.
Anne-Charlotte
Age : 19
Messages : 8
Date d'inscription : 07/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Mer 13 Mar - 3:29
Lord a écrit:Bonjour Anne-Charlotte,

J'ai eu vent de ton sujet et de ses échanges par la belle et talentueuse Manen, tandis que je rentrais de ma longue journée de labeur et de lutte dans le monde.
Et en voilà une thématique qu'elle est intéressante...

merci Lord Smile

Lord a écrit:Déjà, la première chose que je relève est ton goût prononcé pour un certain Louis XX, ce bel homme semblant si glorieux, qui n'est autre, au passage, que Louis de Bourbon, fils, d'une part, d'Alphonse de Bourbon qui n'est lui-même... autre que le fils d'Alphonse XIII,

Non c'est son grand-père, Alphonse de Bourbon est le fils de Jacques-Henri de Bourbon.

Lord a écrit:dernier roi d'Espagne sous lequel le Royaume a perdu pratiquement toutes ses possessions d'outre-mer

tu es colonialiste ?

Lord a écrit:qui s'est encouru pour sa vie hors de son Royaume tandis que la République fut proclamée, laissant une péninsule ibérique troublée et au bord du précipice (la guerre civile qui fera des centaines de milliers de morts, qui noiera le pays dans le sang de ses enfants)

nous sommes bien d'accord sur les méfaits de la République

Lord a écrit:et se réfugiera en France, où, perçu par l'élite gouvernante de l'Hexagone comme un pestiféré, on lui dit de bien se tenir à au moins 60 km de Paris, avant de pactiser avec les fascistes dans le but de revenir en grâce et qui finiront par se moquer de lui; et, d'autre part, fils également de Carmen Franco (ou, plus complètement, Maria del Carmen Franco y Polo)... qui n'est-elle, autre que la fille unique de Francisco Franco, El Caudillo, chef suprême de l’État Franquiste, dictateur nationaliste et fasciste qui mena des centaines de milliers d'espagnol.e.s au cachot et à la mort, por la Gracia de Dios... Un homme qu'on voudrait, naturellement, tous à la tête de la France et par ailleurs, un sacré bon Français !

Etre Français c'est plus une histoire de cœur que de race tu sais.

Lord a écrit:On passera, par ailleurs, sur les positions francamente homophobes de ton champion de sang-mêlé (en terme de rang social, les Franco étant, originairement, de petits bourgeois).

Il ne faut pas non plus mépriser les sang-mêlés.

Lord a écrit:Ensuite, tu nous parles de monarchie de droit divin. "A l'ancienne" Smile. Un système qui par la nature de la source du pouvoir, ne peut se concevoir sans la suprématie du religieux dans l'ordonnancement des choses de la société et du monde et sa domination pratique dans la décision politique.

Si tu crois en Dieu c'est normal de le placer au-dessus de toutes choses, vu que c'est l'être le plus puissant Wink

Lord a écrit:Une proposition tout à fait pertinente en 2019, année, au passage, de la condamnation du  cardinal Barbarie euh (!) Barbarin par le tribunal correctionnel de Lyon (ville clé de l'archidiocèse qu'il dirige, ha-ha) pour avoir dissimulé des abus sexuels sur mineurs.

Triste personnage effectivement, et qui ne fait pas honneur à l'Église.

Lord a écrit:La monarchie de droit divin, celle-là même, donc, qui se veut exister pour donner accès au Roi à l'absolutisme, un pouvoir qui ne tiendrait alors même plus au plus naturel et élémentaire contrat social, qui ne répondrait plus de rien, au risque et péril d'une nation toute entière (réduite, par ailleurs et pour l'essentiel à un état tiers) pour toute la durée de son existence et qu'importe que la population crie ses besoins. Tandis que la France suffoque de la Macronie, on installerait l'asphyxie pour son bien. Aussi sensé qu'un porc avec un tablier.

Je pense que les Français sont plus méprisés en Macronie effectivement qu'ils ne l'étaient sous le roi.

Lord a écrit:Enfin, cette phrase qui fait mal au cerveau, sans doute sortie tout droit de la bouche de Papi Pierre-Louis-Edouard que tu nous a sorties, à savoir :

Comment connais-tu grand-pa ? Wink

Lord a écrit:La démocratie repose en réalité sur l'idée d'une majorité et sur une orientation politique, un idéal social et sociétal et sur un programme pour y parvenir. La démocratie, particulièrement au sens du suffrage universel (car ce mode traduit pleinement la souveraineté de la population sur le choix de l'inclinaison que prendra l’État dans les décisions qu'il aura à prendre) est la promesse d'une voix au chapitre de l'Avenir, donnée à chaque acteur et actrice d'un pays, d'une région, d'une province, d'une commune ou même d'un club de Bridge du 3e étage d'une maison de retraite car chacun y contribue. C'est la promesse que tous et chacun.e puisse faire remonter sa volonté, son choix, pour la destinée de ce qu'il/elle habite, de ce qu'il/elle façonne par son passage, de ce à quoi il/elle appartient. C'est pour cela qu'un jeune de 18 ans a autant de légitimité qu'un expert en économie : c'est un citoyen et ce pays est autant le sien que celui de cet expert, qui n'a pas forcément de bonnes et de meilleurs idées.

Mais l'objectif est-il que chacun puisse décider, indépendamment de ses compétences, ou qu'on ait un bon système politique ?

Dans tous les cas, en démocratie, on a jamais le sentiment que nos décisions sont appliquées puisque notre voix compte très peu par rapport aux millions d'autres. En fait il s'agit d'un trucage, les décisions sont prises en amont, pas forcément dans le sens de l'intérêt commun, et on fait croire aux gens qu'ils les valident par leur vote.

Lord a écrit:Par ailleurs, si la technocratie et le suffrage capacitaire ont été délaissé ou dépassé, c'est précisément car ils n'ont donné ni meilleurs résultats, ni justice.

Tout à fait, mieux vaut une monarchie absolue de droit divin.

Lord a écrit:Qu'auras-tu à répondre à tout cela...?

J'espère avoir bien répondu. Echange très intéressant, merci Smile
Lord
Administratrice
Localisation : Belgique
Age : 30
Genre : Extraterrestre
Messages : 1450
Date d'inscription : 05/09/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.plur-ielles.com

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

le Sam 16 Mar - 15:55
Anne-Charlotte a écrit:
Lord a écrit:Bonjour Anne-Charlotte,

J'ai eu vent de ton sujet et de ses échanges par la belle et talentueuse Manen, tandis que je rentrais de ma longue journée de labeur et de lutte dans le monde.
Et en voilà une thématique qu'elle est intéressante...

merci Lord Smile

De rien  Cool

Lord a écrit:Déjà, la première chose que je relève est ton goût prononcé pour un certain Louis XX, ce bel homme semblant si glorieux, qui n'est autre, au passage, que Louis de Bourbon, fils, d'une part, d'Alphonse de Bourbon qui n'est lui-même... autre que le fils d'Alphonse XIII,

Non c'est son grand-père, Alphonse de Bourbon est le fils de Jacques-Henri de Bourbon.

Exact, exact : j'ai complètement zappé Jacques-Henri de Bourbon. Et sans même dire pourquoi, tu en sais surement la raison : il n'a clairement été personne. Sourd, muet, mort en tombant dans la rue, en exil toute sa vie, affublé d'un titre de courtoisie à la noix... Un vrai Roy, quoi Wink. M'enfin, il a été enterré au Monastère Saint-Laurent de l'Escurial,... là où sont enterrés les infants d'Espagne, quoi Wink. Bref, un Français.

Lord a écrit:dernier roi d'Espagne sous lequel le Royaume a perdu pratiquement toutes ses possessions d'outre-mer

tu es colonialiste ?

*rire franc*... Non. Non, je ne suis pas colonialiste. Mais quand on est un roi, qu'on est donc dirigeant (ou au moins représentant) du peuple et gardien suprême du territoire, perdre toutes les possessions d'outre-mer en un seul règne, c'est clairement être un maillon faible (dans la posture de roi. En tout cas, du moins, c'est juste l'anti-thèse du conquérant.

Lord a écrit:qui s'est encouru pour sa vie hors de son Royaume tandis que la République fut proclamée, laissant une péninsule ibérique troublée et au bord du précipice (la guerre civile qui fera des centaines de milliers de morts, qui noiera le pays dans le sang de ses enfants)

nous sommes bien d'accord sur les méfaits de la République

Non, personnellement, je soulignais le fait qu'Alphonse XIII était un lâche.

Lord a écrit:et se réfugiera en France, où, perçu par l'élite gouvernante de l'Hexagone comme un pestiféré, on lui dit de bien se tenir à au moins 60 km de Paris, avant de pactiser avec les fascistes dans le but de revenir en grâce et qui finiront par se moquer de lui; et, d'autre part, fils également de Carmen Franco (ou, plus complètement, Maria del Carmen Franco y Polo)... qui n'est-elle, autre que la fille unique de Francisco Franco, El Caudillo, chef suprême de l’État Franquiste, dictateur nationaliste et fasciste qui mena des centaines de milliers d'espagnol.e.s au cachot et à la mort, por la Gracia de Dios... Un homme qu'on voudrait, naturellement, tous à la tête de la France et par ailleurs, un sacré bon Français !

Être Français c'est plus une histoire de cœur que de race tu sais.

C'est tellement une histoire de coeur que le roi que tu proposes ne trouve sa légitimité dans ses prétentions au trône de France que parce que, de loin, il est Bourbon Smile. Sauf exception (genre G-B) et à part dans les pays conquis ou dans les jeunes états (genre Belgique), le roi, en tant que représentant de la nation, est d'ascendance typiquement originaire du pays. Par ex : l'ascendance récente et lointaine du roi du Maroc trouve ses origines au Maroc, l'ascendance récente et lointaine du roi du Danemark, trouve ses origines au Danemark, etc. C'est une histoire de sang, c'est une histoire de légitimité... et donc aussi, d'ascendance et d'appartenance au pays.


Lord a écrit:On passera, par ailleurs, sur les positions francamente homophobes de ton champion de sang-mêlé (en terme de rang social, les Franco étant, originairement, de petits bourgeois).

Il ne faut pas non plus mépriser les sang-mêlés.

Ni les homosexuels. Ni prétendre qu'on est le digne héritier des rois de France quand, d'abord, on est franchement Espagnol et ensuite, lié par le sang à un dictateur qui a mené l'Espagne comme chef d'état d'une République et mené à leur mort des centaines de millions de citoyens.  

Lord a écrit:Ensuite, tu nous parles de monarchie de droit divin. "A l'ancienne" Smile. Un système qui par la nature de la source du pouvoir, ne peut se concevoir sans la suprématie du religieux dans l'ordonnancement des choses de la société et du monde et sa domination pratique dans la décision politique.

Si tu crois en Dieu c'est normal de le placer au-dessus de toutes choses, vu que c'est l'être le plus puissant Wink

Il n'est pas question ici de foi mais de clergé Wink. Et le clergé, c'est juste le bras armé (ou qui arme, ce fut selon les époques, les ordres, les lieux, etc) et normalisateur d'une croyance religieuse et qui se veut représentante de Dieu sur terre. Dieu n'a rien demandé : d'ailleurs, jusqu'à preuve du contraire, toutes ses manifestations n'ont été considérées comme telles que parce qu'elles ont été interprétées de cette manière par des individus qui ont propagé, soit par la force, soit par la ruse, ou par opportunité, ces croyances... N'est jamais venu sur terre un Dieu, à l'identité sans équivoque et reconnu de tous (pourtant, tout un chacun qui connait un peu les textes sait à quel point ce fantasme est présent dans les religions abrahamiques), pour faire part de ses exigences à sa Création. Donc Dieu, itself, n'a juste rien demandé. Par contre, on pourrait lui faire dire n'importe quoi.

Lord a écrit:Une proposition tout à fait pertinente en 2019, année, au passage, de la condamnation du  cardinal Barbarie euh (!) Barbarin par le tribunal correctionnel de Lyon (ville clé de l'archidiocèse qu'il dirige, ha-ha) pour avoir dissimulé des abus sexuels sur mineurs.

Triste personnage effectivement, et qui ne fait pas honneur à l'Église.

Ça, on le dit aujourd'hui. Mais avant d'être sanctionné par la justice, Barbarin était la star des cathos ultras, à l'instar d'autres cardinaux franchement conservateurs.

Lord a écrit:La monarchie de droit divin, celle-là même, donc, qui se veut exister pour donner accès au Roi à l'absolutisme, un pouvoir qui ne tiendrait alors même plus au plus naturel et élémentaire contrat social, qui ne répondrait plus de rien, au risque et péril d'une nation toute entière (réduite, par ailleurs et pour l'essentiel à un état tiers) pour toute la durée de son existence et qu'importe que la population crie ses besoins. Tandis que la France suffoque de la Macronie, on installerait l'asphyxie pour son bien. Aussi sensé qu'un porc avec un tablier.

Je pense que les Français sont plus méprisés en Macronie effectivement qu'ils ne l'étaient sous le roi.

Bien sûr ! Les paysans sans terres, les serfs, les épidémies de pestes et autres maladies infectieuses, les guerres (civiles ou conventionnelles) de religion, la pression fiscale si violente sur les plus pauvres que le pain coupé aux copeaux de bois parce que la farine coûte trop chère devient monnaie courante, dans la campagne, des petites maisons en torchis parce que la strate sociale et économique la plus faible de ne pouvait rien se payer d'autre et plus pauvres encore, les plus fragiles des citadins, qui s'entassaient dans une chambre exiguë par famille, dans des rues où on jetait le contenus des pots de chambre par les fenêtres et où on n'imaginait même pas l'éventualité d'avoir, un jour, l'eau courante ou du chauffage; la masse, la plèbe, la multitude silencieuse et populaire dont le vécu est loin d'approcher seulement la réalité des habitants des hôtels particuliers et plus déconnectée encore de celle de son roi. Le droit de cuissage, le fossé de l'alimentation (le pain, la soupe, les légumes pour le peuple et rarement la viande, tandis que pour la bourgeoisie et la noblesse, un repas gargantuesque à chaque occasion, c'est-à-dire quotidiennement, contenant quantité de viandes fines, de mets rares, etc), de l'éducation, le Tiers Etats Français n'avaient que Dieu et l'espoir. La Macronie est une farce, mais au moins, on sait qu'au plus tard, dans 3 ans, c'est fini.

Lord a écrit:Enfin, cette phrase qui fait mal au cerveau, sans doute sortie tout droit de la bouche de Papi Pierre-Louis-Edouard que tu nous a sorties, à savoir :

Comment connais-tu grand-pa ? Wink

On a joué aux échecs, l'autre jour, après qu'il soit rentré de la messe et il ne s'attendait pas à ce que mon cavalier fauche son roi Wink.

Lord a écrit:La démocratie repose en réalité sur l'idée d'une majorité et sur une orientation politique, un idéal social et sociétal et sur un programme pour y parvenir. La démocratie, particulièrement au sens du suffrage universel (car ce mode traduit pleinement la souveraineté de la population sur le choix de l'inclinaison que prendra l’État dans les décisions qu'il aura à prendre) est la promesse d'une voix au chapitre de l'Avenir, donnée à chaque acteur et actrice d'un pays, d'une région, d'une province, d'une commune ou même d'un club de Bridge du 3e étage d'une maison de retraite car chacun y contribue. C'est la promesse que tous et chacun.e puisse faire remonter sa volonté, son choix, pour la destinée de ce qu'il/elle habite, de ce qu'il/elle façonne par son passage, de ce à quoi il/elle appartient. C'est pour cela qu'un jeune de 18 ans a autant de légitimité qu'un expert en économie : c'est un citoyen et ce pays est autant le sien que celui de cet expert, qui n'a pas forcément de bonnes et de meilleurs idées.

Mais l'objectif est-il que chacun puisse décider, indépendamment de ses compétences, ou qu'on ait un bon système politique ?

Dans tous les cas, en démocratie, on a jamais le sentiment que nos décisions sont appliquées puisque notre voix compte très peu par rapport aux millions d'autres. En fait il s'agit d'un trucage, les décisions sont prises en amont, pas forcément dans le sens de l'intérêt commun, et on fait croire aux gens qu'ils les valident par leur vote.

Le devoir du citoyen, pour l'heure et dans la démocratie telle que nous l'avons (qui ressemble, déjà, entre nous, à une ploutocratie plus qu'à une véritable démocratie), est de s'exprimer indépendamment ou non (!) de ses compétences - mais en tout cas, pour lui-même - et par son vote, sur l'orientation politique, économique et sociale que devrait prendre son pays et ce, à chaque scrutin où il est invité à participer. Celui des élus, ensuite, en respectant les engagements pris et conscients du pourquoi ils ont été élus (et c'est bien souvent là où ça pèche), est de construire un bon système politique, en s'aidant de toutes les ressources d'expertises à leur disposition. Une place pour chacun et chacun à sa place.

Si nous allions, plus tard, vers plus de démocratie, nous accorderions aux citoyens, choisis aux hasards et selon leurs intérêts (certains plus portés sur la question du bien-être animal, d'autres sur les droits des minorités, par exemple), une place dans le débat, dans la réflexion sur les décisions à prendre, par exemple, dans les chambres basses des systèmes bicaméraux (comme en France et en Belgique, où il y a l'Assemblée Nationale qui, chez nous, est la Chambre des Représentants et qui font parties, toutes deux, de la chambre basse du système parlementaire, et le Sénat, comme chambre haute).

Lord a écrit:Par ailleurs, si la technocratie et le suffrage capacitaire ont été délaissé ou dépassé, c'est précisément car ils n'ont donné ni meilleurs résultats, ni justice.

Tout à fait, mieux vaut une monarchie absolue de droit divin.

La deuxième partie du règne de Louis XIV a été la partie la plus troublée et c'est à ce moment là qu'un point de non-retour sans précédent a été atteint entre le peuple et la monarchie... Lequel préparera, bien en amont, des conditions favorable à une Révolution... Peux-tu me raconter pourquoi Smile ?

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Contenu sponsorisé

République ou monarchie ? Empty Re: République ou monarchie ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum