Plur'ielles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Plur'ielles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du vrai contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ? Vous êtes au bon endroit !

Plur'ielles (ex "Le Monde est Lesbien") compte plus de 2300 membres, près de 300 000 messages échangés et plus de 100 posts publics par jour. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Partagez
Aller en bas
Nevergiveup63
Age : 29
Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 0:57
Bonjour à toutes,
Je voulais partager avec vous certaines choses et connaître vos visions, avis etc.

Pour vous dresser le contexte déjà, je suis socialement perçue comme la fille working girl, indépendante, sportive, déterminée qui réussit tout ce qu elle entreprend, qui voyage et qui a toujours la parole positive. Bref bien entendu, vous l imaginez ce n est qu une perception. Ce que je suis est comme pour tout le monde une question plus complexe à laquelle je n espère même pas avoir une réponse car justement j aime me découvrir.

Pour en revenir à ma problématique et là où je veux connaître votre vision :
J ai fais énormément de rencontres que ce soit en soirées, bar, boîtes ou sur le net. Bref beaucoup de phases en tentant de changer le mode de rencontres etc en espérant que ça changera quelque chose à ma problématique. Erreur !
J ai rencontré une cinquantaine de filles, je n ai pas eu de relations avec toutes pour autant. Et je commence à me dire que je n ai absolument pas la même conception des choses que les autres et je ne désespère pas mais bien sûr au fond je rêve secrètement de tomber (c est imagé hein) sur quelqu un avec la même conception.

Alors voilà, je suis une PRO liberté, indépendante un poil solitaire bien que très sociable. Et surtout j aime la profondeur d esprit, la BIENVEILLANCE, le non jugement, LA CONSTANCE et l ouverture d esprit. Des termes simples mais finalement qui me posent soucis. Dans les faits = dans une relation je m en fiche de savoir si ma copine parle à ses exes, si elle sort, si elle va partir 2 mois au bout du monde, si elle aime manger des pots de Nutella etc. En fait j aime tellement être libre moi même que forcément j applique la même chose pour l autre. Je suis extrêmement bienveillante et attentionnée par ailleurs. J aime avoir des projets communs (voyages séjours etc) mais pas être continuellement avec la personne, ni envoyer ces messages rituels sans sens "bonne nuit", "bon ap". Je ne suis ni jalouse, ni possessive, et ça, à ma grande stupéfaction ça énerve beaucoup (oui oui). Je n ai jamais été amoureuse mais ça ne m empêche pas de respecter la personne et d avoir de l attachement. Cependant je ne cherche pas de relation réellement sentimentale classique, juste des partages d instants présents SIMPLES, où tu peux être toi même. J explique avec honnêteté ça a chaque rencontre que je ne tomberai sûrement pas amoureuse et que je vis l instant présent. Soit ça plaît soit non, bon sans prétention ça plaît à 99%. Du moins c est ce que la personne croit au départ, que ça va lui plaire. Finalement je me retrouve toujours dans la situation où j applique réellement tout ce que je vous ai expliqué précédemment au quotidien (constance), et a chaque fois la personne qui acceptait au départ devient jalouse, possessive, énervée, flippee, ou carrément l opposé de ce qu elle montrait. Je précise que je n ai jamais trompé personne évidemment. En fait je ne comprends pas pourquoi la majorité des personnes change de conception, de vision, de comportement au fil d une relation alors que toi ça bouge pas d un centimètre >première problématique. Et je ne comprends pas à quoi ça sert de devoir respecter des schémas sentimentaux classiques et pourquoi la liberté, la simplicité et l instant présent ne priment pas sur ces schémas> seconde problématique.
Je suis un électron libre qu on cherche perpétuellement à "acquérir". Car il est là le soucis.

Je ne sais pas si tu auras compris ma vision et ma problématique à travers ce pavé (qui reste assez bordélique faut l admettre).
J attend de connaître ton avis, ta vision a toi et si tu es toi même cet électron... LIBRE à toi de me le signaler 🆓😁
Earth
Localisation : "Deuxième étoile à droite... et tout droit jusqu'au matin!
Age : 44
Genre : Extraterrestre
Messages : 350
Date d'inscription : 05/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 1:34
J'ai la réponse à ton problème, Never (ravie de te revoir d'ailleurs... Tu embellis d'année en année).

Tu es faite pour le polyamour. Mrs Robot va te brieffer mieux que moi, surtout à cette heure.

http://www.plur-ielles.com/t4855-plutot-polyamour-ou-monogamie-le-partage-ou-l-exclusivite
Nevergiveup63
Age : 29
Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 7:53
“Tu es faite pour le polyamour. Mrs Robot va te brieffer mieux que moi, surtout à cette heure. "

Ce qui est mentionné est intéressant mais non ce n est pas ce que je recherche ou ce qui pourrait me correspondre.

Et puis rappelle moi qui tu es ? 😅

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Lord
Administratrice
Localisation : Belgique
Age : 30
Genre : Extraterrestre
Messages : 1450
Date d'inscription : 05/09/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.plur-ielles.com

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 12:04
Nevergiveup63 a écrit:Alors voilà, je suis une PRO liberté, indépendante un poil solitaire bien que très sociable. Et surtout j aime la profondeur d esprit, la BIENVEILLANCE, le non jugement, LA CONSTANCE et l ouverture d esprit. Des termes simples mais finalement qui me posent soucis. Dans les faits = dans une relation je m en fiche de savoir si ma copine parle à ses exes, si elle sort, si elle va partir 2 mois au bout du monde, si elle aime manger des pots de Nutella etc. En fait j aime tellement être libre moi même que forcément j applique la même chose pour l autre.

A première vue, on n'a pas tellement envie de contredire ça. Au fond, quoi de plus agréable que de se dire qu'on est totalement libre et que l'autre nous aimera telle que nous sommes ? Même si on mange 1 pot de Nutella par jour et à la cuillère et qu'on se tire 3 mois à l'autre bout de la terre ? Mais vis-je vraiment quelque chose de profond et de bienveillant avec ma compagne si je la laisse se bousiller la santé, partir à l'étranger sans lui dire que ça me fait un peu mal au cœur parce qu'elle va me manquer ? Me conçoit-elle vraiment/sérieusement dans sa vie, dans ses plans si elle m'annonce qu'elle s'en va pour une durée indéterminée à Nauru (par exemple) et que ce n'est pas grave ?

Je suis extrêmement bienveillante et attentionnée par ailleurs. J aime avoir des projets communs (voyages séjours etc) mais pas être continuellement avec la personne, ni envoyer ces messages rituels sans sens "bonne nuit", "bon ap". Je ne suis ni jalouse, ni possessive, et ça, à ma grande stupéfaction ça énerve beaucoup (oui oui). Je n ai jamais été amoureuse mais ça ne m empêche pas de respecter la personne et d avoir de l attachement.

Ces éléments sont assez clarifiant sur ta manière de concevoir les choses et rendent ta conception assez logique : tu n'as jamais été amoureuse et ce que tu as éprouvé jusqu'ici est de l'attachement. C'est donc typiquement moins "profond" qu'une relation où tu éprouves vraiment des sentiments amoureux pour quelqu'un. On n'est sur quelque chose d'un peu plus superficiel.

Cependant je ne cherche pas de relation réellement sentimentale classique, juste des partages d instants présents SIMPLES, où tu peux être toi même. J explique avec honnêteté ça a chaque rencontre que je ne tomberai sûrement pas amoureuse et que je vis l instant présent. Soit ça plaît soit non, bon sans prétention ça plaît à 99%.

Je ne pourrais pas te garantir, de mon côté, que cela plaise réellement à 99% : je pense que 99% acquiescent à ce que tu dis, se disant, primairement, qu'on ne peut prévoir la naissance de sentiments mais qu'au moins le moitié de ces 99% valident en se disant que de l'attraction, quelque chose de plus grisant (des sentiments) pourraient naître, que le jeu en vaut, dès lors, peut-être la chandelle et ils ne se satisfont pas de l'idée que, dans l'absolu, il n'y aura peut-être pas de sentiments amoureux.

Du moins c est ce que la personne croit au départ, que ça va lui plaire. Finalement je me retrouve toujours dans la situation où j applique réellement tout ce que je vous ai expliqué précédemment au quotidien (constance), et a chaque fois la personne qui acceptait au départ devient jalouse, possessive, énervée, flippee, ou carrément l opposé de ce qu elle montrait. Je précise que je n ai jamais trompé personne évidemment. En fait je ne comprends pas pourquoi la majorité des personnes change de conception, de vision, de comportement au fil d une relation alors que toi ça bouge pas d un centimètre >première problématique.

Parce qu'avec l'avancement de la relation, vos expériences, ce que vous partagez, ce que vous vivez, se tissent des choses de plus en plus fortes et que la personne éprouve, elle, des sentiments qui dépassent l'attachement. Ça rejoint un peu ce que j'ai dit plus tôt avec cette histoire de 99% : tu peux prévoir que tu ne tomberas pas amoureuse mais je pense que la majorité des gens entendent ton propos mais font un "investissement" sur l'avenir. Et que te voyant plus distante qu'eux, moins liée, moins "concernée", développent des comportements/attitudes "contrebalançantes" parce qu'ils ont, tout simplement, peur de te perdre. Parce qu'ils t'aiment.

Et je ne comprends pas à quoi ça sert de devoir respecter des schémas sentimentaux classiques et pourquoi la liberté, la simplicité et l instant présent ne priment pas sur ces schémas> seconde problématique.
Je suis un électron libre qu on cherche perpétuellement à "acquérir". Car il est là le soucis.

On peut être libre à deux et il n'existe pas vraiment de "schéma sentimental classique", particulièrement chez les LGBT. Des schémas de couples classiques chez les hétéros et les cis, passe. Mais des schémas sentimentaux classiques ? Chaque couple, chaque histoire à son propre schéma.

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Nevergiveup63
Age : 29
Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 12:57
Belle analyse, merci pour le temps consacré Lord.

Effectivement, je pense que tu as raison sur les points que tu as développé. Mais je pense que lorsque quelqu'un t annonce la couleur au départ, si tu es à minima honnête avec toi même et que tu sais que tout ça peut te blesser, te faire perdre le contrôle, ou susciter des changements, tu ne t engages pas dedans. J assume entièrement ce côté " superficialité" de la relation (les échanges peuvent pour autant être extrêmement profond). Et ce que j appelle "schéma classique" C est justement le fait de devoir exprimer un manque si la personne s envole pour l autre bout du monde, d espérer une potentielle évolution de sentiments à l avenir, d anticiper les impacts d un pot de Nutella sur la santé de la personne..etc

Je sais que tout changement induit, influencé par une autre personne, n a de toute manière aucun effet sur le long terme (pour le Nutella ou autre addiction)
Je sais également que de dire à quelqu'un "tu vas me manquer" sonnera faux car non cette personne ne me manquera pas, car j ai d autres sources de satisfaction personnelles dans ma vie et qu il y a un temps, un instant pour tout. Même si a son retour, je serai ravie de la retrouver.

Tout ça vient évidemment du fait que je n ai pas envie de m investir sentimentalement parlant. Mais justement je suis claire et constante.
Les personnes qui ont vécu une relation avec moi ne diront pas que je suis un monstre sans sentiments d ailleurs, au contraire que je leur ai apporté bien souvent un souffle de liberté, et de profondeur (malgré ma superficialité sentimentale) .
J aimerais simplement tomber sur une personne avec le même schéma que moi et nous sommes d accord il y en a des milliards 😉

Bref Barbara weldens avec sa chanson "je ne veux pas de ton amour" resume assez bien ma conception.

Et toi d ailleurs quel est ton schéma ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Earth
Localisation : "Deuxième étoile à droite... et tout droit jusqu'au matin!
Age : 44
Genre : Extraterrestre
Messages : 350
Date d'inscription : 05/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Sam 13 Oct - 13:13
Tout ce qui compte, c'est que tu démêles les choses, que tu te "comprennes" et ça m'a l'air en bonne voie.
Je suis trop crevée pour aider. Excuse-moi de t'avoir classée là où tu n'avais pas à être (polyamour).
J'étais sur ton forum avant mais je ne me souviens plus de mon pseudo Suspect Voui
Mrs.Robot
Age : 26
Genre : Non-binaire
Messages : 281
Date d'inscription : 12/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Lun 15 Oct - 22:42
Cependant je ne cherche pas de relation réellement sentimentale classique, juste des partages d instants présents SIMPLES, où tu peux être toi même. J explique avec honnêteté ça a chaque rencontre que je ne tomberai sûrement pas amoureuse et que je vis l instant présent.

A partir du moment où tu expliques à l'autre que tu ne tomberas sûrement pas amoureuse, tu ôtes déjà la spontanéité de la rencontre et tu y mets quelque chose de lourd plutôt que de léger.

Pour l'avoir expérimenté, la plupart des filles font des rencontres avec en ligne de mire la vie de couple. Et oui, c'est rare de tomber sur des personnes qui, juste, ne se prennent pas la tête, vivent l'instant présent et "on vit ce qu'on a à vivre". Cependant -il y a un mais-, il y a fort à parier que c'est en fait ta façon de choisir les personnes vers qui tu vas qui t'englues là dedans. Donc qu'en fait, tu es en partie responsable des rencontres que tu fais, et des relations que tu crées. Avec les 50aines de nanas que tu as pu rencontrer, tu peux plus ou moins saisir quels signes ont renvoyé celles qui veulent te mettre la corde au cou et qui se sont illusionnés sur votre relation à venir. Et du coup en déduire quelles sont les personnes qui ne tomberont jamais amoureux ou ne pourrons jamais se projeter dans une vie à deux avec toi. Tu n'as pas l'air d'avoir déjà vécu une relation où la personne ne te considère pas autant amoureusement, et ce n'est pas faute non plus d'en manquer. Il y a plein de personnes qui se révulsent à l'idée de la vie de couple par peur de l'engagement.

Est-ce que tu penses être incapable de tomber amoureuse, ou en être capable mais ne pas être tombée sur une personne pour? Je le demande parce que, si tu t'en sens incapable, tout comme il y a l'a-sexualité, il y a l'a-romantisme, et ça aiguilleraient les personnes sur tes possibles attirances.

Mais je pense que lorsque quelqu'un t annonce la couleur au départ, si tu es à minima honnête avec toi même et que tu sais que tout ça peut te blesser, te faire perdre le contrôle, ou susciter des changements, tu ne t engages pas dedans.

Est-ce que toi même tu te sens honnêtes envers toi-même, lorsque tu te dis qu'en ayant une relation avec une personne qui te signifie son attraction, il n'existe aucune possibilité qu'elle tombe amoureuse? Est-ce qu'une forme de franchise ne serait pas d'accepter la part (très) probable de sentiments que tu pourras provoquer chez une femme (et les attentes qui vont avec)? En réalité, quelles sont pour toi les chances qu'une personne ne tombe jamais amoureuse dans le cadre d'une relation d'attachement? Pourquoi vouloir empêcher quelqu'un d'éprouver des sentiments amoureux pour toi? Pourquoi est-ce mal que tes relations ne peuvent pas durer sur le long terme, et pourquoi n'accepterais-tu pas d'avoir des relations éphémères puisque jamais avec la possibilité d'ouvrir les horizons?

(ce sont des questions honnêtes, pas de rhétorique)

Ensuite, je me demande : Que recherches-tu à travers ces relations? Qu'est-ce que t'apporte ces relations affectives-sexuelles sans sentiment amoureux (mais avec attachement)? Comment les différencies-tu des relations que tu as auprès de tes amis par exemple? En fait, qu'est-ce que tu recherches dans une relation, en dehors d'une personne qui te laisse ta liberté et ton indépendance?
Nevergiveup63
Age : 29
Messages : 17
Date d'inscription : 30/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Mar 16 Oct - 22:57
Merci Mrs. Robot, ta réflexion et ton analyse sont très percutantes et engendre bien des interrogations en moi ! D où te viennent d ailleurs ces facultés d analyse ? Bien qu étant psychologue je ne fais pas le poids face à moi même 🤔😉

Je ne pense pas répondre de manière formelle à tes questions ou remarques mais je vais tenter d éclaircir des points.

Je me considère comme honnête envers moi même et envers les autres, je sais donc effectivement repérer certains signes qui me permettent d exclure certaines potentielles relations lors d une rencontre. Cependant certaines personnes se décrivent et font en sorte de montrer qu elles ont la même conception. Évidemment sur le "long" terme c est là que je me rend compte que finalement j ai été "bernée". Donc en partant du postulat que la personne se décrit comme quelqu'un qui ne tombera sûrement pas amoureuse également ou ne tentera pas de me retirer ma liberté, je considérais (à tort) que tout était honnête à la base. Aujourd'hui ceci dit je ne fais plus de rencontre car justement comme tu le mentionnes j ai l impression de foncer automatiquement dans un mur.

Je n ai aucun problème avec l engagement je suis très engagée de façon générale dans ma vie.
Capable d aimer également, je pense du moins. Pour autant (j arrive à ta question de m interroger sur ce que j attend d une relation), je ne demande pas à être aimée au sens propre du terme. Je demande à être libre et VIVRE un instant présent avec une personne bienveillante,indépendante, sensée, et profonde. Je n appartiens à personne et je veux également que personne ne m appartienne. Je trouve que l amour nous donne bien trop souvent la valeur d objet. Rien que par les surnoms "mon amour, mon ange... Etc".
Si je veux m en aller d une relation j aimerai pouvoir me dire "ça sera simple", sans avoir de mélodrame ou à me justifier. Le mot "effort" provoque des allergies en moi. Lorsque j entend plein de personnes autour de moi me dire "il faut que je fasse des efforts pour mon couple" (je ne détaillerai pas les motifs qui me font rire à leur simple évocation), je trouve ça totalement inconcevable pour moi. On en fait assez des efforts dans la vie hors champ personnel pour je pense se les épargner dans le quotidien. Soit c est fluide soit tant pis !

Je n ai en définitif pas besoin d amour dans une relation. J ai vécu de manière indépendante très vite et tout ce que j ai construit pour mon épanouissement personnel je suis allée le chercher seule. Bien sûr j ai croisé des personnes qui m ont aidée à y parvenir à des instants clés de vie, que je n oublierai pas, mais ces personnes m ont aidée pas nécessairement aimée.

Pour en revenir à tes questions, ce qui distingue mes relations amicales de couple C est l intimité évidemment. Je ne recherche pas pour autant juste des choses éphémères car besoin comme tu l as vu plus haut d un minima de profondeur et de connexion. L aspect "charnel" est très développé chez moi je ne m en cache pas.

Je vais creuser la piste de l a-romantisme que je connais pas assez pour développer.

Un grand merci une fois de plus a toi

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Mrs.Robot
Age : 26
Genre : Non-binaire
Messages : 281
Date d'inscription : 12/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

le Mer 17 Oct - 13:16
Cependant certaines personnes se décrivent et font en sorte de montrer qu elles ont la même conception. Évidemment sur le "long" terme c est là que je me rend compte que finalement j ai été "bernée"

J'ai vécu ça aussi lors de mes "débuts" dans le monde des libertins (au sens premier du terme). Il y a plusieurs questions qui me permettent d'éviter les "mensonges". Parce qu'au moment où les gens te le disent, ils pensent réellement que c'est la vérité, ils ne te mentent pas forcément mais, les sentiments humains sont comme des oscillations cardiaques et rien n'est vraiment prévisible.

  • Indépendance: Est-ce que cette personne a une vie complète? Est-elle épanouie autant professionnellement, affectivement, sexuellement? Parvient-elle à vivre seule et par elle-mêle? A-t-elle besoin des autres pour se sentir "complète"? Est-elle dans l'extraversion (besoin de se retrouver avec les autres) ou l'introversion (besoin de se retrouver avec soi-même)? A-t-elle des projets, des rêves? A-t-elle déjà réalisé des projets et des rêves qu'elle avait? A-t-elle des insécurités fortes? A-t-elle peur de l'abandon? Du rejet? A-t-elle confiance en elle?

  • Liberté: Pense-t-elle que l'être humain est avant tout individuel? A-t-elle une vision du couple "fusionnel"? Pense-t-elle qu'on a forcément "besoin des autres"? Serait-elle prête à suivre ses projets, ses rêves, même si ça impacte ses relations (distance par exemple)? A-t-elle besoin de l'opinion des autres sur sa vie? Est-elle capable d'aller à l'encontre des besoins des autres pour elle-même?

  • Autonomie: Sait-elle occuper son temps? A-t-elle des activités? A-t-elle besoin de pour définir ce qu'on peut faire ensemble? Comment organiser ses journées? Sait-elle réfléchir par elle-même? Est-elle toujours d'accord avec moi? A-t-elle un esprit critique? Sait-elle régler un problème et apporter des solutions?


Etc... Ce qui veut dire que plus que d'entendre de quelqu'un "je suis libre, indépendante, autonome", je tente plutôt de regarder ses modes de fonctionnement. Comment elle gère sa vie, comment elle voit les relations, par des exemples pratiques et réels de la vie de tous les jours. Je pense que c'est bien plus pertinent que de lui poser la question directement. Je priorise l'expérience sensible plutôt que la théorie spirituelle des gens. Rien que ça:

se décrit comme quelqu'un qui ne tombera sûrement pas amoureuse

Pour moi ça veut dire déjà d'entrée qu'elle en est au contraire capable.

Je n appartiens à personne et je veux également que personne ne m appartienne. Je trouve que l amour nous donne bien trop souvent la valeur d objet. Rien que par les surnoms "mon amour, mon ange... Etc".

Je pense qu'au contraire, l'amour permet la liberté et de ne pas considérer la personne comme un objet. Le contraire, à mes yeux, ce n'est pas de l'amour, c'est de la possessivité, un sentiment de dépendance, mais non, définitivement, pas de l'amour. C'est pour ça que c'est important, en plus des mots, de voir comment la personne voit les relations de façon générale. Exemple: Une personne qui compare son ex à un reste de sandwich, je la raye définitivement de mes possibilités amoureuses. Haha.

Je pense que tu fais la confusion entre ce que les gens ressentent de passion, de dépendance, et ce que les gens ressentent d'amour. D'ailleurs, tu évoques souvent la notion de "couple", le couple ce n'est pas de l'amour, c'est une façon de le vivre dans un cadre particulier. Et juste comme ça, même si ce n'est pas ton idée des relations, tu trouveras bien plus de personnes ouvertes sur les questions de liberté et d'indépendance que tu décris auprès des personnes libres fondamentalement (libertines, polyamoureuse, couple ouvert etc...), chez certaines personnes à la sensibilité "féministe" aussi (parce qu'elles considères que le couple normé, monogame, existe de base pour une raison de domination masculine et donc, qu'ouvrir ses relations par la liberté et l'indépendance, c'est un acte politique), et les personnes pansexuelles (parce que moins ancrées dans des limites, cadres, normes que les pures bisexuelles, homosexuelles et hétérosexuelles, puisque fonctionnant en mode "ouvert"). Je dis simplement ça par expérience, qui ne vaut pas vérité universelle.

Bonne route sur les chemins de relations humaines!
Contenu sponsorisé

Vision de la vie à 2 Empty Re: Vision de la vie à 2

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum