Plur'ielles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Plur'ielles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du vrai contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ? Vous êtes au bon endroit !

Plur'ielles (ex "Le Monde est Lesbien") compte plus de 2300 membres, près de 300 000 messages échangés et plus de 100 posts publics par jour. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Partagez
Aller en bas
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:14
Hello, les filles!

Je voulais partager avec vous ce qu'il m'est arrivé aujourd'hui. Durant mon break de midi, j'ai été au resto avec ma copine (toujours très discrètes, on ne montre pas trop qu'on est ensemble). Au moment de retourner en cours, on se fait un mini bisou pour se dire au revoir. Vraiment, j'insiste sur le "mini". On part chacune de notre côté et là, je m'aperçois qu'un type (d'une 50taine d'années) me suit. Il marmonne entre ses dents "ça me rend malade...", je fais un grand semblant de rien... On va dire que je ne l'ai pas entendu.... et puis là tout d'un coup, je m'arrête net ; le gars venait de me cracher une partie de son fruit en plein sur moi. sous le choc, je me suis arrêtée pour m'essuyer, le gars m'attendait un peu plus loin. Quand je me suis remise en route vers mon université, il a continué à me suivre. Quand je suis rentrée dans le campus, je l'ai entendu frapper de toutes ses forces dans une poubelle. Je me dis que ce coup aurait très bien pu être, pour le même prix, pour moi..

La phase du choc étant passée, je suis maintenant survoltée! Comment ce gars a-t-il pu réagir ainsi? Je veux, c'est pas comme ci on s'était roulé un bon gros patin des familles.... juste un mini bisous a suffit pour me ramasser un crachat et même si je suis parfaitement consciente que ça aurait pu être bien pire, tout ça me révolte... je suis vraiment effrayée par la tournure de la société à notre égard... En Belgique, le mariage pour tous est en rigueur depuis 15 ans... on est censé être un des pays les plus "gay friendly" au monde... et voilà le résultat! Je n'arrive pas à comprendre pourquoi, dans l'esprit de certaines personnes, l'homosexualité est si grave, si inacceptable. Un couple hétéro qui fait quasiment l'amour sur un banc ne choquera personne.. Deux filles ou de mecs qui se font un mini bisou, là, c'est intolérable! Mes parents ne cessent de me répéter que nous devons être discrètes en société, que nous ne devons pas nous exposées, au point qu'ils m'ont même dit de faire la bise à ma copine pour lui dire au revoir... qu'il ne fallait pas "militer" à deux toutes seules. Mais bordel ON SE DISAIT JUSTE AU REVOIR! Il n'y a pas de militantisme là-dedans... Et quoi? Pour vivre heureuses et sans problème, on doit se cacher? être juste des "potes" quand on quitte la maison? Je n'arrive pas à concevoir cette idée... Vous en pensez quoi, vous? Avez-vous déjà vécu cela?

Zelda
avatar
Invité
Invité

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:26
Tout d'abord, rien n'excuse la violence, même ce que nous ne comprenons pas ou n'acceptons pas.

Je n'ai jamais, en compagnie d'une femme, subit de violence, qu'elle soit physique ou psychologique.
Même si pour moi chaque mot homophobe est une sorte de violence..

En revanche, je me refuse depuis déjà un nombre d'année de vivre cachée. La liberté est un droit dont je ne ferai pas marche arrière dessus, tout comme le respect.
J'ai effectivement mis plus de distance dans certaines situations, car la personne avec qui j'étais n'était pas encore arrivée à mon cheminement, mais en étant honnête avec elle que ce serait le temps qu'elle soit suffisamment en confiance, qu'à long terme, un jour, je ne mettais plus ces distances.
Pas par militantisme, mais juste pour vivre la vie comme je le veux.



Mais quand je vois toute la violence qu'il y a malheureusement dans notre société, au sein de nos familles, je comprends aussi que choisir de subir cette violence plutôt que de l'éviter en le cachant soit un dilemme à se poser. Quand on se retrouve agressé, d'une quelconque manière que ce soit, a cause de qui on est, ça fait réflechir... Il faut faire ce qui te rends le plus à l'aise et heureuse, je pense..
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:33
On est d'accord! Je ne tiens pas la main ou fais un bisou à ma copine par militantisme. Je le fais car j'ai envie de la faire tout comme un couple hétéro le ferait. Je ne peux pas vivre avec l'idée que je dois me cacher avec la fille que j'aime. Elle pense comme moi même si maintenant, elle a peur que cela se reproduise.

Cette agression me fait effectivement réfléchir mais je reste sûre que vivre cachée est impossible dans mon esprit...
avatar
Invité
Invité

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:36
ça se reproduira possiblement, personne est à l'abri d'une agression pour une raison ou une autre, mais faut pas pour autant vivre dans la peur... :/
Ah, et porter plainte.
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:39
Oui malheureusement... on est jamais à l'abris de quoi que ce soit...

Mais porter plainte contre qui? A quoi ça va servir?
avatar
Invité
Invité

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:43
Contre X.
Mais si ça recommence, si tu le recroises, ce sera notifié.
Et même, pour que les violences ne soient pas tues.
Fait comme tu sens, mais je le ferai je pense moi, que ce soit une agression homophobe ou non.
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 0:47
oui tu as peut-être raison... je vais y réfléchir... en parler à ma copine... ma confiance envers la justice n'est pas très grande donc je suis un peu réticente à cette idée là car j'ai l'impression que ça ne servira vraiment pas à grand chose même si je crois que ne rien faire n'est pas la bonne solution non plus
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 1:16
Bon après réflexion et discussion avec ma copine... j'irai porter plainte demain après-midi! Ce genre de comportement ne doit pas rester dans le silence...
Seed
Localisation : Ailleurs.
Age : 27
Genre : Extraterrestre
Messages : 265
Date d'inscription : 13/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 12:54
Le truc, c'est que ce sont des actes isolés. Ça peut nous arriver une fois, dix fois dans notre vie, ou au contraire ne jamais nous arriver... Je ne me suis personnellement jamais cachée, sauf avec la première, et c'est tout simplement hors de question que je le refasse. Et en six ans, le pire que j'ai eu c'est une famille dans le bus qui nous a fixé en nous demandant avec dégoût "Vous êtes gouines ?", et une bousculade dans le métro.

Ça m'arrive de faire attention à notre comportement si par exemple, on passe par un quartier qui craint un peu. Mais sinon, je le vis tout à fait normalement, et même si je sais que le risque existe, c'est inconcevable pour moi de me cacher pour des gens qui ne connaissent pas le respect. Et je ne pense absolument pas que se cacher soit d'ailleurs une bonne solution, y'a déjà eu des agressions sans qu'il n'y ait eu de geste avant, même si forcément ça réduit les risques...
Après, je peux comprendre que certaines aient trop peur pour se montrer. Mais vivre dans la peur n'est pas une solution non plus !
Olly
Localisation : Au fin fond de la Belgique
Age : 30
Genre : Extraterrestre
Messages : 52
Date d'inscription : 30/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 14:48
ça m'a rendu triste de lire ta mésaventure Zelda...

Comme les autres, je dirais que ce cacher ne sert pas a grand chose, de toute façon quand les plus démunis mentalement décide de faire chier le peuple, ils le feront quelque soit le prétexte..

Garder un aérosol anti-agression sur soit est peut être une idée.

En tout cas courage !
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 18:18
Seed a écrit:Le truc, c'est que ce sont des actes isolés. Ça peut nous arriver une fois, dix fois dans notre vie, ou au contraire ne jamais nous arriver... Je ne me suis personnellement jamais cachée, sauf avec la première, et c'est tout simplement hors de question que je le refasse. Et en six ans, le pire que j'ai eu c'est une famille dans le bus qui nous a fixé en nous demandant avec dégoût "Vous êtes gouines ?", et une bousculade dans le métro.

Ça m'arrive de faire attention à notre comportement si par exemple, on passe par un quartier qui craint un peu. Mais sinon, je le vis tout à fait normalement, et même si je sais que le risque existe, c'est inconcevable pour moi de me cacher pour des gens qui ne connaissent pas le respect. Et je ne pense absolument pas que se cacher soit d'ailleurs une bonne solution, y'a déjà eu des agressions sans qu'il n'y ait eu de geste avant, même si forcément ça réduit les risques...
Après, je peux comprendre que certaines aient trop peur pour se montrer. Mais vivre dans la peur n'est pas une solution non plus !

Ce que tu dis me rassure déjà.. Nous n'avons jamais eu de soucis auparavant et je n'ai jamais eu de soucis (autres que es regards insistants) avec mes exs... Je ne peux pas concevoir l'idée de faire comme ci ma copine était une pote.. même si je comprend l'inquiétude de mes parents qui sont terrorisés à l'idée qu'il nous arrive quelque chose... je ne pourrais pas faire semblant... même si on reste discrètes bien sûr...
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 18:22
Olly a écrit:ça m'a rendu triste de lire ta mésaventure Zelda...

Comme les autres, je dirais que ce cacher ne sert pas a grand chose, de toute façon quand les plus démunis mentalement décide de faire chier le peuple, ils le feront quelque soit le prétexte..

Garder un aérosol anti-agression sur soit est peut être une idée.

En tout cas courage !

Merci beaucoup Olly! C'est sûr que ce genre de personnes trouveront toujours une raison pour foutre la merde..

je n'avais pas pensé à l'aérosol tiens! pas bête!
avatar
Localisation : Paname city !
Age : 24
Genre : Extraterrestre
Messages : 25
Date d'inscription : 05/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 18:48
Attention à l'aérosol : juridiquement, pour invoquer la légitime défense, la réponse doit être proportionnée. C'est à dire que, par exemple, la légitime défense ne peut être invoqué parce qu'à une insulte, on a répondu une baffe. Voilà pour le point, les gens sont parfois assez cons pour tout faire pour que ça retombe sur nous.. autant donc ne pas tenter le diable. D'autant qu'en France, l'aérosol anti-agression est considéré comme une arme. Après, si le fait d'avoir un aérosol te rassure, l'un des plus efficaces et qui n'est pas considéré comme une arme c'est... la bombe de déodorant ! Grand sourire Grand sourire


Quant à ta mésaventure... Certaines personnes me désespèrent. Non, ne vivons pas caché ! Etre invisible auprès de ces gens, c'est quelque part leur donner raison, elles qui considèrent que nous sommes "hors du droit chemin".
J'ai la réponse facile, le verbe haut, et pas tout à fait disposée à éviter le conflit... Ce qui plusieurs fois a été source de tensions ou plus dans la rue. Qu'importe, je ne vis pas pour eux, et je suis aussi libre qu'eux !

Courage et continuez de vous aimer, dans la rue et ailleurs ! C'est beau deux femmes qui s'aiment...
(mais si tu as peur de te retrouver dans des situations de ce genre, peut être que les sports de combat/arts martiaux peuvent être intéressant. Au delà de l'apprentissage du combat en lui même, je pense qu'un bon pratiquant développe une forme de bulle de confiance autour de lui qui peut toujours être intéressante... Bref, j'arrête de prêcher pour ma paroisse EhEh )
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 18 Sep - 19:56
Noctambule a écrit:Attention à l'aérosol : juridiquement, pour invoquer la légitime défense, la réponse doit être proportionnée. C'est à dire que, par exemple, la légitime défense ne peut être invoqué parce qu'à une insulte, on a répondu une baffe. Voilà pour le point, les gens sont parfois assez cons pour tout faire pour que ça retombe sur nous.. autant donc ne pas tenter le diable. D'autant qu'en France, l'aérosol anti-agression est considéré comme une arme. Après, si le fait d'avoir un aérosol te rassure, l'un des plus efficaces et qui n'est pas considéré comme une arme c'est... la bombe de déodorant ! Grand sourire Grand sourire


Quant à ta mésaventure... Certaines personnes me désespèrent. Non, ne vivons pas caché ! Etre invisible auprès de ces gens, c'est quelque part leur donner raison, elles qui considèrent que nous sommes "hors du droit chemin".
J'ai la réponse facile, le verbe haut, et pas tout à fait disposée à éviter le conflit... Ce qui plusieurs fois a été source de tensions ou plus dans la rue. Qu'importe, je ne vis pas pour eux, et je suis aussi libre qu'eux !

Courage et continuez de vous aimer, dans la rue et ailleurs ! C'est beau deux femmes qui s'aiment...
(mais si tu as peur de te retrouver dans des situations de ce genre, peut être que les sports de combat/arts martiaux peuvent être intéressant. Au delà de l'apprentissage du combat en lui même, je pense qu'un bon pratiquant développe une forme de bulle de confiance autour de lui qui peut toujours être intéressante... Bref, j'arrête de prêcher pour ma paroisse EhEh )

Bon ok tu as raison! haha Je n'ai plus qu'à investir dans du déo en bombe ! ^^ parce que si je sors mon déo avec la roulette... suis pas sûre que ça est le même effet hahahaha  EhEh

ah ben contrairement à toi, je suis plutôt du genre à éviter au maximum les conflits.. mais plus j'y repense plus je me dis que j'aurais du lui répondre, lui dire quelque-chose..; mais bon.. si j'avais répondu, peut-être que le coup serait vraiment arrivé sur moi.. on ne le saura jamais! Seule, je sais pas si j'aurais un jour le courage de leur répondre... Je ne pense pas que nous allons nous cacher, car nous ne pouvons pas l'imaginer ni l'une ni l'autre. Donc on va continuer comme on fait depuis le début, peut-être juste en faisant un peu plus gaffe des gens autour de nous.

Oui j'avais pensé me mettre genre au Krav Maga cette année.. J'avais pu faire une initiation à Montréal et j'avais vraiment aimé malgré le fait que le gars m'ait répété tout le long de la séance qu'il était grand temps que je vienne à ses cours car si je me défendais comme je le faisais, j'étais pas prête à survivre hahaha C'est sûre que savoir comment réagir, ça rassure et ça nous donne confiance.

Merci beaucoup pour ta réponse!!
Sechmet
Modératrice
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Age : 25
Genre : Cis
Messages : 806
Date d'inscription : 07/09/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mer 19 Sep - 22:15
Quand je suis seule, comme je passe pour hétéro, je n'ai jamais aucun commentaire, mais quand je suis avec ma copine... Oh on en a eu. Entre les propositions de plan à trois, les regards lubriques, les mecs qui nous on suivi et les insultes... Faut avoir le cœur bien accroché pour s'assumer en public. Maintenant on fait tellement attention qu'on nous prend pour des sœurs ou des très bonnes amies. Le conseil que je peux donner, c'est de choisir les endroits où montrer des gestes d'affection, même aussi anondins qu'un "mini-bisou"... Oui on est dans des pays censés être ouverts, mais il suffit d'un c*nnard pour tout gâcher...

_________________
Signature.
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Jeu 20 Sep - 1:17
Sechmet a écrit:Quand je suis seule, comme je passe pour hétéro, je n'ai jamais aucun commentaire, mais quand je suis avec ma copine... Oh on en a eu. Entre les propositions de plan à trois, les regards lubriques, les mecs qui nous on suivi et les insultes... Faut avoir le cœur bien accroché pour s'assumer en public. Maintenant on fait tellement attention qu'on nous prend pour des sœurs ou des très bonnes amies. Le conseil que je peux donner, c'est de choisir les endroits où montrer des gestes d'affection, même aussi anondins qu'un "mini-bisou"... Oui on est dans des pays censés être ouverts, mais il suffit d'un c*nnard pour tout gâcher...

Oui c'est sûr! On est jamais à l'abris d'un con qui passe... Mais tu vois, notre ville est quand même censée être "open"... ; Grosses facs.. donc bcq de jeunes qui sont, en majorité, très open et notre Bourgmestre (maire) élu depuis 30ans est ouvertement gay! Enfin... après, on connait les endroits où il faut vraiment faire gaffe.. certaines rues/ certains quartiers/... ou là clairement, on ne se touche pas... mais ici l'agression s'est déroulé à même pas 10m de la Grand place donc à priori à un endroit safe... mais où un con passait...
Sheena.
Localisation : Montpellier
Age : 21
Messages : 262
Date d'inscription : 29/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Jeu 20 Sep - 20:34
J'ai envie de dire ; et puis quoi, encore ?

Cela serait donner raison aux répresseurs. Se cacher n'est pas la réponse adéquate. Faire l'autruche n'a jamais abouti à quelque chose de concret, au contraire ; cela accentue la peur.

Bien évidement, nous vivons dans un monde avec une majorité vendue à l'intolérance, où la différence doit être supprimée plutôt qu'acceptée. Il y a toujours une menace permanente qui pèse sur les épaules, comme une épée de Damoclès, ce n'est pas pour autant que l'on doit cacher ce que nous sommes. J'imagine que, selon les endroits, on doit plus ou moins faire attention à nos faits et gestes, pour éviter toutes répercutions dramatiques.
Mais au final, même si nous faisons attention, nous sommes victimes d'insultes voire d'agressions et ce, gratuitement.

Cela me rend malade d'évoluer dans une société complètement fermée, où il vaut mieux vivre hétéro malheureux que gay heureux. Depuis quand l'amour doit être justifié ? Depuis quand certains ont le droit de l'exprimer à tout bout de champ et pas d'autres, sous prétexte que c'est << contre-nature >> ? L'amour, tel qu'il soit, envers un homme ou une femme, reste l'amour avec un grand A, bon sang !
Comme disait une citation, que j'ai trouvé par hasard ; << On vit dans un monde où la société préfère voir deux femmes se battre, plutôt que s'embrasser. >> Cela sonne, à mes oreilles, tellement juste quand je vois certaines choses - de part ma vie personnelle et mon travail - !

Cachées ? Jamais. Je sortirai au restaurant, j'irai au ciné, je me promènerai en amoureuses et j'emmerderai bien sincèrement ceux qui ne seront pas contents. Je préfère être celle que je suis que celle que ne suis pas, pour des gros imbéciles en manque d'éducation. Smile
On me crache déjà dessus par mon travail alors, cela ne me changera pas XD ! Néanmoins, touche, ou manque de respect envers ma petite-amie et là, les gens vont comprendre ce que c'est que de se prendre une gueulante d'une Sudiste à moitié Italienne, c'est un mélange très nerveux. Twisted Evil

Je pense que, malheureusement, il faut faire attention. Mais sûrement pas se cacher et je pense que se cacher serait une grande souffrance pour moi en tout cas. Car, j'aurais vraiment très envie de montrer que j'ai la plus belle femme au monde à tout le monde.
Zelda2468
Localisation : Belgique
Age : 23
Messages : 25
Date d'inscription : 11/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Mar 25 Sep - 0:16
Merci beaucoup pour ta réponse, Sheena! J'adore ta vision de voir les choses! Je la partage en majorité!


Pour le reste, petit "up" une semaine après les faits! Nous sommes ressorties vraiment qu'une seule fois en ville, jeudi, pour notre "moniversaire" comme on dit haha on a été très discrète.. surtout comme c'était le soir, on fait doublement plus attention! Sinon, on privilégie nos maisons pour se voir en toute liberté Smile je suppose que cette "peur" diminuera au fil du temps... même s'il n'y a pas vraiment de peur... on verra bien! Je n'ai pas été porter plainte finalement car ma confiance en les flics à ce niveau-là est assez peu élevée.. et puis l'idée de faire un coming out public dans des papiers officiels ne me tente qu'à moitié (sauf si agression très grave bien entendu!).. je déclarerai cependant l'aggression à une association d'égalité des chances et sans doute à une autre association LGBT de ma ville! Je ne veux pas non plus, qu'elle reste dans le silence car ce serait les laisser gagner!
mollyhooper
Age : 28
Messages : 9
Date d'inscription : 01/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Jeu 1 Nov - 18:26
Bon... Là on entre dans un sujet qui me tient à cœur parce qu'il me révolte au plus haut point. Je ne comprends pas le mot "tolérance" quand il est appliqué à des étrangers ou à l'orientation sexuelle. Il n'y a pas à être "tolérant" comme si les gens "NORMAUX" devaient faire un effort pour nous considérer comme leur égal. Pour moi la tolérance ce n'est pas ça. C'est un terme qui sonne tellement condescendant dans mes oreilles, un mot que certains hétéros ont trouvé pour nous rassurer, mais ça passe pas pour moi...

DONC quand je lis des posts comme le tien et que je me rends compte que des abrutis finis osent brandir de telles aberrations et empiéter impunément sur la liberté d'autrui ça me tue! Est-ce que nous on va les emmerder comme ça?
Un jour je me suis promenée en ville avec ma dernière copine. On était juste bras dessus-bras dessous et un connard est arrivé et, alors qu'on allait s'embrasser, a gentiment passé sa tête entre nous: "Bouffe lui la chatte, salope!" ... Pardon mais c'est consternant. L'homophobie un délit, je veux bien mais en même temps comment peut-on faire pour faire remonter toutes ces agressions verbales?
Sheena.
Localisation : Montpellier
Age : 21
Messages : 262
Date d'inscription : 29/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Dim 4 Nov - 19:39
Zelda2468 a écrit:Merci beaucoup pour ta réponse, Sheena! J'adore ta vision de voir les choses! Je la partage en majorité!


Pour le reste, petit "up" une semaine après les faits! Nous sommes ressorties vraiment qu'une seule fois en ville, jeudi, pour notre "moniversaire" comme on dit haha on a été très discrète.. surtout comme c'était le soir, on fait doublement plus attention! Sinon, on privilégie nos maisons pour se voir en toute liberté Smile je suppose que cette "peur" diminuera au fil du temps... même s'il n'y a pas vraiment de peur... on verra bien! Je n'ai pas été porter plainte finalement car ma confiance en les flics à ce niveau-là est assez peu élevée.. et puis l'idée de faire un coming out public dans des papiers officiels ne me tente qu'à moitié (sauf si agression très grave bien entendu!).. je déclarerai cependant l'aggression à une association d'égalité des chances et sans doute à une autre association LGBT de ma ville! Je ne veux pas non plus, qu'elle reste dans le silence car ce serait les laisser gagner!

Au plaisir Wink

Pour côtoyer ce milieu, tu as bien raison de ne pas faire confiance en la Justice (non pas policiers, car nous, on ne fait que prendre la plainte et la transmettre) pour cela. Elle est encore trop étroite d''esprit, cela aurait tombé sans suite. S'il n'y a pas de faits graves, je parle comme de ITT, elle s'en bat littéralement les reins, quasiment...

Cependant, cela reste une très bonne idée de faire remonter aux associations Wink
Fleur de Grimm
Localisation : Nimes
Age : 32
Messages : 49
Date d'inscription : 02/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

le Dim 4 Nov - 21:05
Salut tout le monde,

Je trouve terrifiant qu'encore aujourd'hui on ait à se cacher car des connards ne veulent pas nous accepter. Et le pire est que ces connards sont une minorité, mais bien visible, de ces poivrots qu'on croise tard dans les rues, de ces machos qui ne connaissent rien aux femmes et qu'on croise du matin au soir, de ces malades religieux qui jurent par leur dieu, de ces jeunes mal informés qui croient que les lesbiennes n'attendent qu'une grosse queue... Pardonnez moi pour ma vulgarité, mais je trouve ça écœurant, et ce n'est qu'une preuve de manque d'instruction. De savoir. Ces hommes, et mêmes ces femmes qui nous jettent des regards effroyables ou des insultes en plein visage, tout ce qui leur manque, c'est le savoir. Savoir qu'on existe, qu'on est normal, qu'on aime et ressent comme tout autre être humain sur terre. Tant que rien ne sera fait au niveau de l'instruction, tant que les gamins ne verront les lesbiennes que dans les pornos, on sera en danger. Mais ce n'est pas une raison pour se cacher. J'ai vécu une agression avec mon ex, on venait de s'installer en ville... On ne s'est pas dégonflé, on a continué à agir comme un couple. Comme un simple couple qui s'aime. Rien ne doit entraver l'amour. L'amour surmonte tout.

Bonne idée pour les associations, elles sont très efficaces.

Cordialement,
Contenu sponsorisé

Pour vivre heureuses, vivons cachées? Empty Re: Pour vivre heureuses, vivons cachées?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum